Métropole Bleue Association de défense de l'environnement de la Métropole Nice Côte d'Azur

La remise en service d’une piscine

Avec les beaux jours qui s’installent et l’été qui approche, le temps est venu de remettre en service les piscines. La remise en route est une opération importante si l’on veut profiter tranquillement de sa piscine, sans mauvaise surprise, jusqu’au mois de septembre. Le respect des bonnes pratiques et de la réglementation locale permettra de minimiser la consommation d’eau et l’utilisation des produits d’entretien.

piscine

 

Vérifier le fonctionnement de la filtration

La bonne circulation de l’eau dans le réseau hydraulique, à travers la pompe et le filtre est la condition nécessaire pour assurer la propreté de l’eau. Si l’eau ne circule pas bien, on consommera davantage de produits de traitement.

Comment vérifier ?

  • La circulation de l’eau dans le bassin : l’eau est-elle bien aspirée par le(s) skimmer(s) ? Observe-t-on des remous au niveau des buses de refoulement ?
  • L’eau arrive-t-elle jusqu’à la pompe ? Pour le savoir on regarde à travers le couvercle transparent du pré-filtre de la pompe.
  • Le filtre fonctionne-t-il normalement ? On regardera la pression indiquée par le manomètre du filtre qui doit être proche de 1 bar.

Faut-il changer l’eau ?

Avant toute vidange, même partielle, il faut respecter :

  • Les préconisations du constructeur de la piscine. En effet, vidanger n’est pas sans risque pour la piscine, surtout s’il s’agit d’un bassin de type « coque polyester » ou d’une piscine avec un revêtement d ‘étanchéité de type liner
  • Le règlement d’assainissement de votre commune concernant le rejet des eaux de vidange des piscines.

Sur le territoire de la Métropole Nice Côte d’Azur :

Les eaux de vidange de piscines pourront être évacuées au réseau d’eaux pluviales ou vers un vallon pouvant les recevoir, par temps sec uniquement et à débit limité (maximum 3 L/s).

En cas d’absence d’un exutoire d’eaux pluviales, les eaux de vidange de la piscine pourront être évacuées au réseau d’eaux usées, par temps sec uniquement et à débit limité (maximum 1 L/s).

La vidange des piscines dans le caniveau de la chaussée est interdite.

En cas d’impossibilité de rejoindre l’un ou l’autre des exutoires susvisés, les eaux de vidange pourront être infiltrées dans le sol de la propriété en fonction des caractéristiques du terrain, nature et pente. Le propriétaire est responsable de la faisabilité et de la mise en œuvre de cette filière qu’il aura choisie, ainsi que toute conséquence liée à son éventuel dysfonctionnement.

Il est recommandé, avec toutes les précautions mentionnées précédemment, de vidanger et renouveler environ 1/3 du volume d’eau du bassin pour d’éviter l’accumulation des résidus des produits chimiques de traitement.

Quels produits de traitement utiliser ?

Avant d’utiliser des produits chimiques, on nettoiera le bassin avec brosse, épuisette, balai aspirateur, etc. Une fois le bassin nettoyé, on pourra mettre dans l’eau les produits de traitement de l’eau.

En général 2, voire 3 produits seront nécessaires et suffisants :

  • un produit pour désinfecter l’eau : du chlore, sous forme de galets ou de granulés, ou de l’oxygène actif pour ceux qui supportent mal le chlore
  • un produit pour rectifier le pH, généralement, dans les Alpes-Maritimes, on utilise un produit réducteur de pH « pH-moins »
  • un floculant qui augmentera les performances des filtres à sable

Si vous utilisez un produit « anti-algues », il faut savoir que ces produits ont une action uniquement préventive. Inutile donc de les utiliser lorsque les algues sont déjà apparues.

 

Et avec les « piscines au sel » ?

Dans ce cas, un appareil, appelé « électrolyseur de sel », transforme l’eau salée en eau de Javel, produit bien connu pour ses propriétés désinfectantes.

On vérifiera, lors de la remise en route, que l’eau de la piscine contient suffisamment de sel pour le bon fonctionnement de l’électrolyseur. Cette quantité est généralement comprise entre 3 et 5 g/L mais il faut respecter avec précision les préconisations du fabricant de l’électrolyseur.

 

Si vous avez aimé cet article, merci de le partager:

Les commentaires sont clos